Nouvelles

septembre 19, 2018 Nouvelles

Mise en ligne de l’étude intitulée «Identification et analyse des logiciels malveillants sur des sites web soupçonnés de porter atteinte aux droits d’auteur»


Aujourd’hui, l’EUIPO publie une nouvelle étude.

Certains sites web et applications mobiles partagent publiquement et en toute illégalité des contenus protégés par le droit d’auteur, parfois même gratuitement et sans aucune inscription. Outre ces contenus, il est fréquent que les sites web diffusent divers types de logiciels malveillants, ainsi que des programmes potentiellement indésirables (PPI), incitant par la ruse les utilisateurs à télécharger et à activer ces fichiers. Ces programmes ont recours à des techniques trompeuses et à l’ingénierie sociale — installations de jeux vides et logiciels apparemment «utiles», par exemple — pour inciter les utilisateurs finaux à divulguer des informations sensibles.

Aujourd’hui, l’EUIPO publie une nouvelle étude sur ce phénomène. Les recherches ont été réalisées en coopération avec l’Institut interrégional de recherche des Nations unies sur la criminalité et la justice (UNICRI). Les recherches ont révélé l’existence de divers PPI tels que des logiciels «utiles», de faux installateurs de jeux et des clients pour plateformes de lecture vidéo en continu. Ces logiciels ne présentent pas nécessairement de danger direct pour le logiciel ou le matériel de l’utilisateur. Toutefois, par des ruses d’ingénierie sociale, ils permettraient de convaincre un utilisateur de divulguer des informations à caractère personnel sensibles ou des renseignements sur ses cartes de paiement. En outre, des informations concernant l’ordinateur lui-même pourraient être divulguées à d’autres parties sans le consentement explicite de l’utilisateur.

L’intégralité de l’étude «Identification et analyse des logiciels malveillants sur des sites web soupçonnés de porter atteinte aux droits d’auteur» est disponible ici.  Vous trouverez plus de publications sur notre site web.