La propriété intellectuelle est partout autour de nous. Mais comment réagissent les citoyens à cette réalité, dans un monde de plus en plus numérique et interconnecté? Dans quelle mesure les droits de propriété intellectuelle sont-ils respectés, et de quelle manière? L’EUIPO examine cette question au travers d’une série d’enquêtes vastes et détaillées, publiées à intervalles réguliers. Considérées globalement, elles donnent une image complète de l’évolution de la façon dont les citoyens perçoivent les droits de propriété intellectuelle dans l’UE.

Perception de la PI

Plus les gens comprennent la propriété intellectuelle, moins ils sont susceptibles d’en enfreindre les droits: aujourd’hui, les Européens sont deux fois plus nombreux qu’il y a trois ans à déclarer que la propriété intellectuelle soutient les artistes et les créateurs. Il est donc particulièrement important de sensibiliser les citoyens à la valeur de la propriété intellectuelle.

Christian Archambeau, directeur exécutif, EUIPO

Étude 2020

25 636 entretiens ont été menés auprès de résidents de l’UE âgés de 15 ans et plus. Le questionnaire était très similaire à celui de l’étude précédente (réalisée en 2017) afin de pouvoir en comparer les résultats. Des modifications y ont été apportées afin de mieux analyser les liens entre perception et comportement.

Perceptions générales:

  • Plus les gens comprennent la propriété intellectuelle (compréhension subjective), moins ils sont susceptibles d’en enfreindre les droits.
  • Le pourcentage de personnes qui pensent que la propriété intellectuelle bénéficie, notamment, aux artistes et aux créateurs a augmenté de 100 % (20 % en 2020, contre 10 % en 2017).
  • On observe une diminution des atteintes aux droits de propriété intellectuelle – 5 % en 2020, contre 7 % en 2017 s’agissant de l’achat intentionnel de produits contrefaits, et 8 % en 2020, contre 10 % en 2017 s’agissant du piratage intentionnel.
  • Les jeunes sont davantage susceptibles d’acheter des produits contrefaits et/ou d’avoir accès à du matériel piraté. Ils représentent également, parmi tous les groupes étudiés, les plus grands utilisateurs de l’internet.

Contrefaçon:

  • Diminution de 1 % (9 % en 2020, contre 10 % en 2017) du pourcentage de personnes ayant acheté des produits contrefaits parce qu’elles avaient été induites en erreur.
  • Diminution (33 % en 2020, contre 37 % en 2017) du pourcentage de personnes se demandant si le produit acheté était ou non un original.
  • Augmentation (17 % en 2020, contre 12 % en 2017) du pourcentage de personnes pensant qu’acheter des produits contrefaits pourrait nuire à leur image.

Piratage:

  • Davantage de personnes sont prêtes à payer pour du contenu, un pourcentage en hausse de 69 % depuis la précédente enquête (42 % en 2020, contre 25 % en 2017).
  • De plus en plus de personnes cherchent à savoir si le contenu proposé par les sites web est légal (20 % en 2020, contre 14 % en 2017).

À propos de l’enquête

L’enquête a été menée dans les 27 États membres de l’UE entre le 1er juin et le 6 juillet 2020. Elle a ciblé tous les résidents âgés de 15 ans et plus. Au total, 25 636 entretiens ont été réalisés dans les 27 pays. Dans 24 d’entre eux, au moins 1 000 entretiens ont été menés. À Chypre, Luxembourg et Malte, au moins 500 personnes ont été interrogées.

 
Ressources
Rapport complet Show Hide
Synthèse Show Hide
Communiqué de presse Show Hide
Infographie Show Hide